Ce programme est construit pour permettre aux désireux de faire le bénévolat, le volontariat  ou des stages autrement et à tout moments

INFORMATIONS GENERALES

  • Nous voulons par les chantiers mettre les gens ensemble sans distinction de race, de rang social et de religion. Par ce programme les uns et les autres amèneront leur contribution à un milieu donné et au cours de leurs activités apprendront à se connaître, à s’accepter et à s’échanger. Bref, le don de soi.
  • La vie sur les différents camps chantier est organisée par les volontaires eux-mêmes avec à leur tête l’animateur qui doit amener le groupe à atteindre ses objectifs assignés. Il assure la cohésion du groupe et permet la bonne marche des activités. Mais n’est pas le magicien de la réussite. C’est l’affaire de tous.L’apport effectif de chaque volontaire selon sa capacité est nécessaire pour l’atteinte des objectifs fixés.
  • Les matinées sont habituellement consacrées aux travaux communautaires ou à la réalisation du projet relatif au camp chantier.Les après-midi peuvent être libres et peuvent être mises à profit par les volontaires individuellement ou en groupe. La nourriture est faite par les volontaires eux-mêmes et tout le monde est impliqué aux différentes tâches communautaires (cuisine, vaisselles, entretien des dortoirs et autres). Des groupes de trois ou quatre seront formés à cet effet dépendamment du nombre des volontaires.
  • Les volontaires sont logés dans des chambres en commun sur le lieu du chantier sur la plupart de nos chantiers.Des soirées d’échanges et débats sont organisés autour de divers thèmes et sur les enjeux mondiaux actuels tels que : le choc culturel, l’immigration, le réchauffement climatique, le genre et développement… Ces soirées sont animées par les volontaires et modérées par l’animateur du chantier.
  • Les volontaires qui n’ont pas suivi le week-end de préparation doivent impérativement nous le signaler à leur arrivée. Cela permettra de prendre en compte les différents sujets au cours de la réunion d’orientation à l’arrivée.
  • Pour l’accueille à l’aéroport, les feuilles de route sont certes envoyées,  cependant nous assurons l’accueil des volontaires à l’aéroport international général Gnassimgbé Eyadéma à Lomé.
  • Tout volontaire inscrit sur un de nos chantiers doit nous faire part, bien avant le début du chantier, des détails de son arrivée (le jour, l’heure et le n° du vol). Il trouvera à son arrivée un des agents de FAGAD chargé de l’accueil.

Retenons que : Le volontariat se distingue donc du bénévolat par le caractère formel de l’engagement pris et par la perception d’une indemnité. Il se distingue également du salariat par son statut dérogatoire au code du travail. Le statut de volontaire permet également de bénéficier d’une protection sociale.